Radiologie interventionnelle

Traitement de la douleur

Le principe de la radiologie interventionnelle consiste à accéder à une lésion située à l’intérieur de l’organisme pour effectuer un acte diagnostique (prélèvement ou biopsie) ou thérapeutique par infiltration de corticoïdes, de plasma riche en plaquettes (prp) ou par trituration des calcifications ainsi que par des drainages des abcès et hématomes.

“Le centre Radiologie de la Côte est un des centres le plus performants en radiologie interventionnelle de l’arc lémanique. Cette technique se développe de plus en plus. Elle est très efficace pour le traitement de la douleur, notamment en cas de mal de dos ou d’hernie discale, souvent qualifiés de maux du siècle.”

Déroulement de l’intervention

L’intervention

Le personnel soignant explique au patient le déroulement de l’intervention. Celui-ci est installé et le radiologue procède à des injections dans les zones du corps douloureuses sous anesthésie locale (à l’exception de l’infiltration de plasma riche en plaquettes). Ces injections sous contrôle radiologique visent à soulager les personnes souffrant de notamment de tendinite, arthrite, capsulite, bursite, ténosynovite, hernie discale ou compression radiculaire.

Les produits utilisés pour les infiltrations sont la cortisone et le plasma riche en plaquettes ou PRP. Les corticoïdes connus pour leur puissant effet anti-inflammatoire, permettent de soulager bon nombre de douleurs. Le PRP est obtenu à partir du sang du patient. Il stimule la cicatrisation et la guérison, notamment en cas de tendinite et de bursite.

La trituration des calcifications tendineuses sous anesthésie locale permet également de soulager les patients. L’examen consiste à fragmenter, à laver, à aspirer voire retirer, à l’aide de deux aiguilles, la majeure partie de la calcification responsable de la douleur contenue dans un tendon.

Après l’intervention

Les interventions en radiologie interventionnelle durent entre 15 et 20 minutes. Le bénéfice ressenti peut être immédiat ou se révéler au bout de quelques heures.

Tous les patients du centre ont un accès direct par téléphone avec leur radiologue après l’intervention. Dans certains cas, le centre de radiologie vous informera sur la nécessité d’être accompagné.

Contre-indications

Les contre-indications strictes à l’IRM sont: la présence d’éclats métalliques dans les globes oculaires ou d’un pacemaker. Les patients porteurs d’une valve cardiaque, ou de clips chirurgicaux pour anévrismes cérébraux, doivent se présenter avec le modèle et le numéro de leur valve ou de leur clip, pour vérification de compatibilité avec l’IRM. La claustrophobie est, quant à elle, une contre-indication relative.

Types de radiologies interventionnelles

  • Infiltration
  • Biopsie
  • Drainage
  • Trituration des calcifications tendineuses

Formulaire de contact
Envoyez-nous votre demande, nous allons prendre contact avec vous dans les plus brefs délais.

X
Être rappelé